OptonPro

Thérapie laser à haute puissance. Jusqu'à 25 W pour abaissé Sites de traitement.

Opton

Le laser thérapeutique ultramobile de haute puissance jusqu’à 5W.

Thérapie au laser: guérir avec le pouvoir de la lumière

laserthérapie

La thérapie laser à haute puissance avec Opton et OptonPro propose une très large gamme de thérapies: une thérapie de la douleur très efficace avec une efficacité locale directement sur le site de la douleur. En plus de l’effet analgésique, la biostimulation permet une régénération du tissu.

Les domaines d’application sont principalement les maladies musculo-squelettiques, les tendinopathies, les névralgies et les maladies de la peau.

Thérapie au laser: modes d’action

biostimulation

Une partie de l’énergie laser est également convertie en énergie de réaction chimique, les molécules étant directement excitées par transfert d’électrons et indirectement par formation de radicaux oxygène. Il s’agit principalement de molécules colorées de la chaîne respiratoire à appeler, telles que les flavoprotéines et les cytochromes. Cela se traduit par une augmentation de l’activité du métabolisme énergétique, appelée « biostimulation ». La stimulation du métabolisme énergétique dans la chaîne respiratoire de la cellule se traduit également par une guérison plus rapide des lésions tissulaires. Cela se produit quels que soient les effets thermiques de la lumière laser.

Effet thermique

L’effet thérapeutique du laser opton dépend essentiellement de la composante thermique du transfert d’énergie et des propriétés thermiques du tissu, lesquelles dépendent de la conductivité thermique et de la conductivité thermique du tissu respectif. En médecine physique, on recherche des effets thermiques thérapeutiques dans la plage de températures allant jusqu’à environ 43 ° C.

Effets analgésiques

La lumière laser est dispersée dans la peau et absorbée et ainsi convertie en grande partie en chaleur. Un faible stimulus thermique sur les nocicepteurs de la peau déclenche les réflexes d’inhibition de la douleur segmentaires connus via les premier et second neurones, comme décrit par la théorie du contrôle de grille. De forts stimuli thermiques activent le système inhibiteur endolaminique neural et humoral de la douleur. Les deux mécanismes conviennent au traitement de la douleur du système musculo-squelettique.

Effets réfléchissants

Les réflexes segmentaires activés par la lumière laser déclenchent non seulement un soulagement de la douleur, mais également une relaxation musculaire. Pour cela, de forts stimuli thermiques sont nécessaires.

Effets régénératifs

L’accélération décrite des processus de guérison affecte avant tout l’activation des fibroblastes. Pour souligner le caractère non thermique de l’activation, il ne faut donc que de petites quantités d’énergie de la lumière laser. L’atténuation de la lumière laser dans le tissu détermine la puissance laser requise en fonction de l’emplacement de la lésion, de sorte que, dans le cas de structures situées plus en profondeur, telles que des tendons ou des capsules articulaires, des doses élevées en surface peuvent être nécessaires.